Archives pour la catégorie Style

LES chemises blanches

La mode actuelle est dans le micro-détail, dans les textures variées, dans les couleurs unies (à grande majorité blanche et bleu ciel). Alors comment se différencier au quotidien dans cette mode uniforme sans avoir l’impression de remettre chaque matin la même chemise que la veille ?

A priori, cela relève de la mission impossible. Une chemise blanche reste une chemise blanche. Si le bleu offre des tonalités variées, le blanc reste le blanc (si bien entendu, vous ne mélangez pas vos couleurs au lavage).

Pour palier à cette monotonie, vous pouvez jouer sur les textures. Toujours en restant sur du 100 % coton (double retors de préférence), on trouve de nombreux tissages différents : le twill, le chevron, l’oxford, le fil-à-fil, le pinpoint, le piqué…il en existe des dizaines.
Le plus simple est la popeline, un fil en chaîne et un fil en trame qui donnent cet aspect lisse, fluide, léger à votre tissu. Un tissage plus complexe comme le chevron qui combine la superposition de plusieurs fils en chaîne et en trame, donnera en revanche un aspect plus dense, plus travaillé à votre chemise.
Il n’y a pas un tissage meilleur qu’un autre. Tout est une question de goût.
Opalona propose une large gamme de chemises blanches aux tissus variées et de qualité.

Pour ceux qui apprécient les chemises à motifs, vous pouvez également trouver des tissus Jacquard, qui sont généralement des popelines sur lesquelles de fins motifs sont tricotés donnant du relief au tissu. Mais, attention à ne pas tomber dans le ringard. Nous conseillons de privilégier des petits motifs géométriques et discrets.

Le choix du tissage annonce généralement le style de la chemise. Par exemple, une chemise en Oxford est généralement associée à une tenue plus casual, en rappelant la maille d’un polo. A contrario, une chemise en twill fera plus plus habillée pour une occasion plus formelle. Il n’y a pas de règles strictes, et vous ne devez surtout pas vous laisser brider dans la manière de porter votre chemise blanche.

Une autre manière de varier votre collection de chemises blanches et de jouer sur les cols. Petit, français, italien, anglais, boutonné, ouvert, haut, inversé, officier…là encore on trouve une large déclinaison. Il y en a pour tous les goûts. Suivez simplement ce conseil : votre col doit être proportionnel à la morphologie de votre cou et de votre visage.
Le style de col est souvent une histoire de mode (col pelle à tarte, col inversé, col mao…), mais certains restent indémodables comme le traditionnel col français (ou du moins est ce que comme cela que nous l’appelons en France).

Finalement, même pour une simple chemise blanche, il y a de quoi se poser de nombreuses questions avant de faire son choix. Le plus important sera néanmoins la qualité du tissu, car il n’y a rien de pire qu’une chemise blanche au tissu terne et tout froissé.

Les poignets mousquetaires : IN ou OUT ?

avecsans5

Certains ne jurent que par les poignets mousquetaires, finition soignée et élégante d’une belle chemise. Pour ses amateurs, on ne peut réduire la chemise à poignets mousquetaires à une unique chemise de cérémonie. Les chemises à boutons de manchette peuvent se porter au quotidien, même avec une tenue décontractée.

Une chemise à poignets mousquetaires se caractérise par un poignet à revers qui se ferme avec des boutons de manchette. Ces derniers apportent une petite touche originale mais discrète à des chemises classiques unies ou à rayures.
L’homme à peu d’accessoires de mode pour se distinguer, alors il faut en profiter pour égayer ses tenues avec des boutons de manchette colorés aux formes variées (sans tomber dans le kitsch). Évitons les passementeries (boutons de manchette en tissu), souvent de mauvaise qualité et sans réelle personnalité.

Dans les boutiques spécialisées, les chemises à boutons de manchette sont minoritaires par rapport aux chemises à poignets classiques, certainement car elles nécessitent davantage de manipulations (mettre et défaire les boutons) et une certaine coordination (associer les boutons de manchette et la chemise). Cela peut en rebuter certains, mais l’élégance et la distinction est à ce prix.

Tout comme pour les cols, un poignet mousquetaire doit être bien proportionné. Le revers ne doit pas être trop important au risque de donner un aspect disgracieux à votre tenue. A contrario, il ne doit pas être trop étroit pour sortir légèrement mais élégamment de la manche de votre costume.

Étant donné qu’un poignet mousquetaire ne serre pas autant qu’un poignet classique à boutons, il est très important que votre manche soit d’une bonne longueur, sinon elle sera bouffante et vous aurez le sentiment désagréable que votre main n’est pas libre de ses mouvements.

Nous vous conseillons d’éviter les poignets classiques (sans revers) sur lesquels vous pouvez mettre des boutons de manchette. Cet hybride entre le poignet simple et celui mousquetaire n’a aucune tenue et aura l’effet inverse d’une chemise habillée.

Pour finir, un peu de chauvinisme, ne dit-on pas en anglais « French cuff shirt » pour qualifier une chemise à poignets mousquetaires ? Même s’il semblerait que ce sont les anglais qui aient inventé ce type de poignets, soyons fiers de porter une chemise à poignets français 😉

Avec ou sans rayures

avecsans1

La chemise unie: what else?

Les chemises blanches ou bleu ciel unies sont les incontournables de la garde-robe masculine. Simples à associer, indémodables, passe-partout, il est indispensable d’en avoir quelques unes, ne serait-ce que pour ne pas se poser de questions les jours où vous êtes mal réveillé et que vous n’avez que quelques secondes pour vous habiller.
Pour varier votre gamme de chemises unies, vous pouvez aller sur des couleurs basiques comme le rose pâle, le lilas, le bleu moyen ou le noir. Les autres couleurs apporteront de l’originalité à votre tenue mais ne seront pas toujours faciles à marier avec vos cravates ou costumes.

Si vous souhaitez rester sur des couleurs basiques, jouez sur les textures. Il existe une multitude de tissages (popeline, twill, oxford, pinpoint, chevron…) qui vous donneront l’impression de ne pas porter au quotidien la même éternelle chemise blanche.

La chemise rayée: soyez différent!

La chemise rayée est certes plus difficile à choisir et à associer, mais elle apportera à votre tenue ce petit plus qui vous distinguera.

Pour éviter les fautes de goût, nous privilégierons les rayures unicolores sans variation de largeurs. Les rayures fines, plus discrètes seront plus faciles à associer. Plus la rayure est large, et moins votre chemise sera formelle.

Nous éviterons de porter une chemise rayée avec un costume rayé (nous parlons de rayures prononcées et non de rayures faux-uni).

Même si le bleu est la couleur dominante des rayures pour les chemises rayées, vous pourrez oser des couleurs plus originales comme le orange, le violet ou le rouge.

Les avantages d’une chemise rayée est que les tâches et le tissu froissé se verront légèrement moins que sur une chemise unie . En revanche, vous serez vite repéré si vous mettez deux jours de suite la même chemise.

La plupart des hommes portent des chemises unies, sortez parfois de cette monotonie et parez vous d’élégantes chemises rayées !

Avec ou sans cravate

avecsans2

La tenue décontractée « casual » tend à déborder sur le traditionnel costume-cravate. Beaucoup d’hommes abandonnent la cravate et préfèrent le confort d’un col ouvert. Alors, est-ce dépassé de porter encore aujourd’hui la cravate ?

Pourquoi ne plus porter de cravate ?

La raison la plus évidente est pour le confort. Qui ne s’est jamais senti engoncé dans une chemise au col trop étroit. Quel soulagement lorsqu’en milieu de journée, vous vous octroyez le droit de déboutonner discrètement le col de votre chemise ; ou qu’en fin de journée, vous dénouez nonchalamment votre cravate.

Une autre raison serait la tendance à une mode plus casual. Fini le costume trois-pièces, il est de plus en plus admis de s’habiller d’un simple jean et d’une chemise au col ouvert et aux manches retroussées.

La cravate, un accessoire incontournable

La tenue décontractée n’est pas forcement adaptée à toutes les circonstances. Une tenue négligée peut même vous desservir.
Par exemple, si au bureau tous vos collègues portent la cravate, il serait mal venu de ne pas faire de même. Vous donneriez l’impression de ne pas vouloir vous plier au conformisme de l’entreprise. Le port de la cravate est une forme de respect.

Pour les mêmes raisons, il est conseillé de porter une cravate lors d’un mariage, pour honorer les personnes qui s’unissent.

L’homme a relativement peu d’accessoires pour se démarquer. La cravate est un des rares objets vestimentaires qui permet de se différencier avec des couleurs et des motifs originaux.

Sans cravate, comment être élégant ?

Si vous ne portez pas la cravate, vous pouvez déboutonner votre col, voir un autre bouton de votre chemise, mais guère plus car cela ferait négligé. Nous ne sommes pas au bord de la piscine et la pilosité de votre torse pourrait en rebuter certains.

En substitut de la cravate, vous pouvez porter un foulard. C’est un style différent qu’il faut assumer, mais qui peut être très élégant.

Le nœud papillon peut aussi être une alternative, mais choisissez bien les circonstances. Trop habillé, vous risqueriez de faire tâche dans un environnement professionnel traditionnel.

Pour ceux qui aiment se différencier, vous pouvez également tenter de boutonner entièrement votre chemise, mais attention cela peut vite devenir ridicule.

 

La cravate reste un accessoire indémodable, même si parfois on a tendance à la délaisser. Portez la dans les bonnes circonstances, et essayez d’être toujours en harmonie avec votre style vestimentaire.

L’automne, saison des marrons

Couleur que l’on laisse généralement au placard au printemps et en été, le mois d’octobre signe le retour du marron.
Le marron est une bonne alternative au noir, gris foncé ou bleu marine mais attention à son association avec les autres couleurs.
C’est avec les couleurs claires que le marron est le mieux mis en valeur.
Pour être plus facilement assorti avec des costumes foncés, le marron pourra se jouer en petites touches, rayures ou carreaux.
Une chemise marron chocolat se mariera particulièrement bien avec un pantalon beige ou camel ou un jean pas trop foncé.
Quelques idées de chemises marrons dans la nouvelle collection Opalona

big_4695-2 big_4692-2

 

… ou chemises à détails marrons

 

big_4685-1 big_4689-1

L’été, la saison des chemises à col boutonné

Avec son style décontracté et son col souple, la chemise à col boutonné ou chemise casual est l’alliée des tenues estivales.
Pour rester élégant même en pleine chaleur, sans porter de chemisette ni de tee-shirt, les manches d’une chemise casual peuvent être facilement retroussées sans faute de goût.

col_boutonné

Les chemises à col boutonné se déclinent dans différents motifs, carreaux ou rayures mais aussi dans des tissus unis. On les appelle aussi chemises oxford car c’est souvent un tissu oxford qui est utilisé pour les modèles unis. En effet le tissu oxford, par sa trame composé de petits points, est un tissu moins formel qu’un twill ou une gabardine et plus adapté à une tenue décontractée.

 

chemise_col_boutonné

Pourquoi pas une chemise à pois ?

Parmi les chemises à motifs, les chemises à pois sont parmi les plus répandues et les plus faciles à porter. Si les motifs géométriques peuvent parfois créer un effet visuel chargé ou sont parfois difficiles à assortir, la chemise à pois est plus discrète tout en étant originale. Mieux vaut éviter les gros pois qui ne sont pas très élégants et préférer les petits pois pas trop espacés. La chemise à pois se porte avec une tenue décontractée chic, avec un costume, un chino ou un jean, selon le type d’occasion et de rendu souhaité. Sans être trop formelle, elle apporte une belle touche d’élégance et de raffinement. Éviter les accessoires trop chargés en motifs, la chemise à pois se suffit presque à elle-même et doit être la pièce forte de la tenue, inutile d’en faire des tonnes.

Voici plusieurs exemples de chemises à pois, de la plus discrète à la plus originale.

chemise_à_pois_1Pois ton sur ton pour un résultat très discret

 

chemise_à_pois_2Pois ton sur ton

 

chemise_à_pois_3Pois plus clairs que le tissu

 

chemise_à_pois_4

chemise_à_pois_5Pois plus foncés que le tissu pour un résultat plus marqué

Les petits motifs font le printemps

nouveaux motifs

L’hiver impose souvent une certaine austérité dans la garde robe, couleurs sombres et unies, peu de motifs et autres fantaisies.

En mars, même si le soleil se fait encore timide, il est temps d’apporter un peu d’originalité à sa tenue. Les couleurs vives attendront encore un peu mais les petits motifs seront une bonne transition entre l’uniforme d’hiver et les tenues estivales.

Les chemises à motifs apportent une touche d’élégance et de modernité à une tenue classique. Par leur discrétion, les petits motifs sont faciles à marier avec les costumes et les cravates. Dans sa nouvelle collection de Printemps, Opalona propose différents petits motifs déclinés sur des couleurs classiques: bleu, gris et marron.

big_4638-2petits pois ton sur ton big_4630-2petits pied de poule big_4641-2motifs carreaux décalés
big_4623-2petits losanges big_4643-2petits chevrons big_4644-2petits pied de poule

 

 

Comment porter une chemise foncée?

L’hiver est particulièrement propice au port d’une chemise foncée.
Mais attention, la chemise sombre est plus difficile à accorder avec le reste de la tenue qu’une chemise claire.
La règle à respecter le plus possible pour une tenue harmonieuse est de créer un contraste entre les différentes pièces ou entre le haut et le bas. Pour cela, il faut mixer couleurs claires et foncées et non associer des teintes sombres et différentes les unes aux autres.
Exemples à ne pas suivre:
Chemise bleu marine avec veste noire
Chemise gris foncé avec pantalon marron foncé

big_4600-2Chemise bleu marine big_4608-2Chemise gris moyen
big_4605-2Chemise marron big_3313-2Chemise noire

De manière générale, on évite de porter une chemise foncée avec un costume sombre. Cela donne un ensemble trop terne et triste.
La chemise foncée convient davantage à un look décontracté ou semi décontracté qu’à un style habillé.
Une chemise sombre se mariera bien avec un jean bleu, à condition qu’il ne soit pas trop foncé, privilégier une teinte claire ou moyenne.
Le jean brut est à porter avec une chemise de couleur claire ou vive mais pas avec une chemise marron ou noire.
Le chino est un bon allié de la chemise foncée.
Exemples de tenues:
Chemise marron avec chino beige ou camel
Chemise bleu marine avec chino rouge ou bordeaux
Chemise noire avec chino kaki ou vert pas trop foncé

Astuce
Pour égayer une tenue foncée, pensez aux accessoires. Une écharpe, une pochette ou des chaussures de couleur vive trancheront bien avec le reste de la tenue et apporteront une touche joyeuse et moderne. L’écharpe colorée reste l’accessoire le plus facile à adopter en hiver. De plus, il est facile d’en changer.

Exemples d’écharpes colorées

sq_4077 sq_3656
sq_4062 sq_4344

L’hiver arrive, sortez vos chemises à chevrons

La plupart des tissus de chemises se portent quelle que soit la saison mais parmi eux, un se porte davantage en hiver, le chevron. Il est plus épais que les autres tissus et son dessin marqué est plutôt hivernal. La chemise à chevrons  n’en reste pas moins très élégant.
Sa construction et sa texture sont proches du twill.
Comme le twill, le chevron a un aspect légèrement brillant et un toucher soyeux. Il se froisse peu et se repasse facilement.
Il existe différents types (ou tailles) de chevrons. Les tissus à chevrons larges sont généralement plus épais et soyeux que les chevrons fins.

tissu_chevron

Chevron fin Chevron moyen Chevron large